Chœur Mixte du Confluent Une aventure... Un groupe de c(h)œur

Mendelssohn, Felix

Felix Mendelssohn

Felix Mendelssohn

Felix Mendelssohn-Bartholdy  (1809-1847) ne correspond pas du tout à l’archétype du compositeur romantique “tourmenté, malheureux, pauvre et méconnu”… Il fut heureux, riche et célèbre.
Né d’une famille aisée, dont la maison est un lieu de rencontre pour l’élite intellectuelle, il se révèle être un enfant prodige en musique.
Il commence à composer à l’âge de 11 ans, et consacrera 5 années à l’étude des divers formes et genres de son époque: syle classique, polyphonie, instrumentation contemporaine… À seize ans, il a déjà composé ses douze symphonies pour orchestre à cordes.
Adolescent, il est l’un des meilleurs pianistes de son temps mais il va devenir encore plus célèbre en tant que mélodiste et chef d’orchestre.

 

 

 

La Thomasschule et la Thomaskirche de Leipzig

La Thomasschule et la Thomaskirche de Leipzig

Il parcourt l’Europe: Paris, Berlin, Londres, Rome, Naples, Düsseldorf…Mais son nom est d’abord associé à Leipzig: directeur de l’Orchestre du Gewandhaus et de la Thomasschule à partir de 1835, docteur honoris causa de l’Université en 1836, fondateur du Conservatoire en 1843. Il parvient à faire de cette ville l’un des principaux centres musicaux allemands.

Mendelssohn est très attentif aux moindres détails d’une oeuvre et s’imposait un rythme de travail infernal.

Ses détracteurs lui reprochent d’être « Le plus classique des romantiques »… Cette habile critique signifiant qu’il n’a ni la pureté des “classiques” ni la fièvre des “romantiques”. Il est cependant reconnu comme l’un des compositeurs majeurs de son époque.

La dernière maison de Mendelssohn à Leipzig

La dernière maison de Mendelssohn à Leipzig

Il était d’ailleurs très conscient de sa valeur comme le montre l’anecdote suivante:

Franz Hauser ayant envoyé une copie de la cantate BWV 93 (composée par J.S. Bach) à Félix Mendelssohn, ce dernier lui répond:
J’ai eu le temps de lire complètement la cantate « Wer nur », que je ne connaissais pas, bien que j’aie écrit sur le même texte.
Je pense que certains passages de mon œuvre sont assez bons…
Dans certains je pense être très proche du grand Sébastien. N’est-ce pas une grande source de joie ? Mais ne montrez rien de cette lettre à Leipzig : on me clouerait au pilori.


Extraits de ses œuvres interprétées par le C.M.C.


 

Envie d’écouter quelques extraits de nos concerts?

Nous vous présentons ici uniquement des extraits de différents CD que nous avons réalisés à titre de souvenir...
La prise de son a été effectuée en direct, lors de nos concerts.
Vous percevrez donc les inévitables "imperfections" inhérentes à cet exercice... Mais fidèles à notre vocation, nous préférons essayer de vous transmettre la vibration et l'émotion que procurent la musique vivante...

En savoir plus

Notre répertoire

Le Chœur Mixte du Confluent aborde tous les styles, de la Renaissance à nos jours, de la musique d'expression populaire jusqu'aux grandes pages du patrimoine musical qui constituent le fondement de son répertoire.

En savoir plus