Chœur Mixte du Confluent Une aventure... Un groupe de c(h)œur

Mozart, Wolfgang Amadeus

Wolfgang Amadeus Mozart

Wolfgang Amadeus Mozart

Difficile de présenter MOZART (1756-1791), tant on a déjà écrit à son sujet. Faut-il présenter ce compositeur comme:

  • L’enfant génie qui, dès l’âge de trois ans cherche “des notes qui s’aiment”
  • Le “chient savant”, présenté à travers l’Europe entière par son père, ce qui conduira Wolfgang à passer le tiers de son temps sur les routes ?
  • L’ homme qui atteindra la maturité à Vienne, lorsqu’il sera délivré de l’emprise de son père?
  • Le “noceur” qui, profitant de son succès, mène grand train de vie et dilapide ses biens?
  • Le “touche à tout” qui composera aussi bien de la musique maçonnique que religieuse?
  • L’auteur de lettres d’amour enflammées qui s’exprime parfois dans un langage si cru qu’il est taxé de vulgarité?
  • Celui qui va mourir malade, criblé de dettes et sera jeté à la fosse commune?

Essayons de découvrir d’autres aspects de ce compositeur par le biais de quelques anecdotes.

La chapelle Sixtine

La chapelle Sixtine

Mozart a l’oreille absolue et dispose d’une mémoire phénoménale:
Le célèbre morceau Miserere de Gregorio Allegri composé pour la semaine sainte eut un tel engouement que le pape Urbain VIII, jugeant ce morceau comme le plus beau du monde, décida d’en interdire toute copie de partition. Elle devait rester la propriété de l’Eglise et ne jamais en ressortir.
Agé de 14 ans, Mozart eut l’occasion d’entendre ce morceau à Rome dans la chapelle Sixtine en 1770. Après une seule écoute, Mozart réussit à transcrire l’œuvre de mémoire! C’est peut-être grâce à ce coup de génie de Mozart que l’œuvre d’Allegri ait pu traverser les siècles, car il permit en effet la reproduction de l’unique partition qui était resté entre les mains de l’Eglise.

Mozart est conscient de sa valeur:

Joseph II

Joseph II

Après la première représentation de L’enlèvement au sérail en 1782 à Vienne, une phrase de l’empereur Joseph II est resté très célèbre : « Une musique formidable mon cher Mozart, mais il y a cependant quelque chose… Il y a je pense trop de notes dans cette partition ! ».Sur quoi, Mozart répondit : “oui, mais pas une de plus que nécessaire… quelles notes voulez-vous donc que j’enlève ?”

Un jeune élève demanda au maître ce qu’il fallait faire pour composer des symphonies.
“- Commencez par apprendre le contrepoint, vous êtes encore si jeune.
“- Si jeune? Mais vous avez composé des symphonies dès l’âge de sept ans!”
“- Oui, mais moi je n’ai pas demandé comment il fallait faire!

 

Don Giovani

Don Giovani

 

Mozart est un metteur en scène exigeant:
Dernière répétition de Don Giovanni à Prague…
Mozart est déçu par la jeune cantatrice tenant le rôle de Zerlina: il lui demande de crier lorsque Don Giovanni lui fait des avances. Mais elle manque de conviction!
Mozart perd patience, quitte le pupitre de chef, monte sur scène et lui pince le bras : elle crie de douleur!
Admirable s’exclame Mozart “Rappelez-vous de çà ce soir!


Extrait de ses œuvres enregistrées par le C.M.C.


50e anniversaire du C.M.C.

50e anniversaire du C.M.C.

Concert à Sainte Claire de Vauréal (2003)

Concert à Sainte Claire de Vauréal (2003)

Mille choeurs pour un regard (2001)

Mille choeurs pour un regard (2001)

Concert "Mozart" (2006)

Concert “Mozart” (2006)

Concert à Notre Dame de Magny en Vexin

Concert à Notre Dame de Magny en Vexin


Envie d’écouter quelques extraits de nos concerts?

Nous vous présentons ici uniquement des extraits de différents CD que nous avons réalisés à titre de souvenir...
La prise de son a été effectuée en direct, lors de nos concerts.
Vous percevrez donc les inévitables "imperfections" inhérentes à cet exercice... Mais fidèles à notre vocation, nous préférons essayer de vous transmettre la vibration et l'émotion que procurent la musique vivante...

En savoir plus

Notre répertoire

Le Chœur Mixte du Confluent aborde tous les styles, de la Renaissance à nos jours, de la musique d'expression populaire jusqu'aux grandes pages du patrimoine musical qui constituent le fondement de son répertoire.

En savoir plus